SATURNE, L'ENSEIGNANT

 Cet article est paru dans ASTR'OH automne 2013

 

 

 

SATURNE, L’ENSEIGNANT

  

« Saturne conduit toujours l’homme à comprendre le sens de sa souffrance » (Liz Greene – Saturne, un regard nouveau sur un vieux démon -Dervy)

 

SATURNE DANS LA MYTHOLOGIE

                                                                              

Saturne/Cronos  est le fils d’Uranus et de Vesta, et le père de Jupiter, Neptune  et Pluton et époux de d’Ops,  (la Rhéa grecque) tout comme son père Ouranos qu’il a émasculé afin de prendre sa place,  il mangea ses enfants afin qu’ils ne prennent sa place.

Saturne voulait être le seul maître du monde, le sommet de la montagne, le dieuéternel et perpétuel, sans descendance, il devenait immortel. C'est aussi un dieu despote !

Rhéa/Ops sa femme parvint à sauver Jupiter, Neptune et Pluton. Saturne détrôné par Jupiter devint un simple mortel. Il a été dit qu’il se réfugia alors en Italie, y réunit des hommes forts et créa des lois.

Sous son règne, l’égalité fut de mise. Tout était mis en commun, c’est pour cela que l’on nomma cette période l’âge d’or. C’est en souvenir de cette époque que l’on célébra les Saturnales où tout n’était plus que joie et plaisirs.

Saturne est représente comme vieillard courbé, ascétique, maigre et dont on pourrait éventuellement deviner l’ossature, il tient à la main une faux. Cette faux représente le temps mais aussi pourrait représenter le travail que Saturne nous pousse à faire, aller à l’essentiel, et aller à l’essentiel nous demande du Temps.

Le sigle représentant Saturne   rappelle la forme de la serpe, qui pourrait rappelé  la faux que tient Saturne.

« Symbolisme du glyphe : La croix de la matière domine le demi-cercle de l'âme, contrairement à Jupiter son voisin. La matière domine et limite l'âme, elle doit œuvrer dans les frontières de l'incarnation. De ce chemin de restriction, long, lent et parfois pénible, jaillit une force en relation  directe avec les exigences du concret »

 

En astrologie traditionnelle on l’appelle « le maléfique » et Jupiter « le bénéfique ».

Le domicile de Saturne est le Capricorne et il fut le maître du Verseau jusqu’à la découverte de Uranus en 1781, il est exalté en Balance, en exil en bélier et en chute en Cancer et en Lion. La Lame lui correspondant au Tarot est l’Hermite.

 

Saturne symbolise la structuration de l’Etre, le Temps, le renoncement, l’Effort, l’évolution de l’Etre, la charpente. L’incarnation de l’Etre, la persévérance, le détachement et l’intégration du pourquoi de notre incarnation, la Foi.

 

A partir du moment où nous comprenons le pourquoi de notre incarnation, nous devenons libre.

 

L’expérience Saturnienne est une expérience dense, concentrée, si je puis dire c’est un apprentissage dans la matière, tout comme l’expérience de Jupiter et de Neptune est un apprentissage d’ordre spirituel, c’est la Foidans tous les sens du terme. Saturne trouve son complément dans Jupiter et Neptune. 

 

 

Il est intéressant de constater que dans le mythe de Saturne, Jupiter et Neptune étaient avec Pluton, deux de ses enfants sauvés par Rhéa.

Autrement dit, ici il est question de filiation. Père et fils trouvent leur complétude dans l’autre.

Jupiter nous donne le d’avoir sentiment de foi, la foi neptunienne est une foi d’une octave supérieure, c’est une foi profonde, ancrée tout au fond et pourtant avec Saturne aussi on peut parler de Foi car Saturne nous demande d’avoir la Foi même quand tout semble aller mal. Il nous pousse à aller chercher au fond de nous-mêmes des ressources dont nous ignorons tout, mais qui sont là et bien là, ils nous poussent à développer nos capacités d’autodiscipline, à nous respecter et à avoir foi en notre chemin et à accepter ce qui nous est proposé de vivre.

Ceux chez qui Saturne a une forte influence ont la capacité de se concentrer facilement,  la solitude est pour eux indispensable car  c’est au sein de celle-ci qu’ils peuvent se construire, réfléchir. Le temps est leur ami, ce sont des gens persévérants, minutieux des êtres responsables et capables de faire preuve d’une grande maîtrise d’eux-mêmes.


Durant le premier cycle de Saturne qui dure entre 29 et 30 nous apprenons, car il passe dans tous les secteurs de vie et ne sommes pas conscients de notre identité. Ce  n’est qu’à son premier retour sur lui-même que nous devenons responsables à part entière de nos actes. Il n’est pas rare à ce moment de constater un conflit générationnel, car durant cette période nous nous affranchissons de nos parents et ressentons un grand sentiment de liberté et pouvons avoir l même l’impression d’être sans limite, tout nous est permis et possible, cette sensation est due au fait que nous devenons JE.

C’est un nouveau champ d’expérience qui commence.


En passant sur chaque secteur de vie, il nous a dispensé son enseignement. Le lieu où il se trouve lors de notre naissance est le lieu où nous aurons beaucoup à apprendre, l’endroit où nous nous sentirons certainement le plus frustré, le plus en souffrance, mais si nous intégrons son enseignement nous devenons libres.

Saturne est un maître exigeant mais patient, quand il rétrograde  et repasse sur un même point il nous donne l’opportunité de comprendre.

Prenons un exemple très actuel, Marion Bartoli est une joueuse de tennis née le 2 octobre 1984, en octobre elle aura donc 29 ans, après des années d’entraînement, de sacrifices et de souffrance dans le corps physique, elle a Saturne en scorpion à 14°32 en maison 6 et intercepté. Aujourd’hui elle a gagné un tournoi de tennis majeur (Wimbledon) et est classée numéro 7 mondiale, soit un niveau très très haut.


A la surprise générale elle vient d’annoncer sa retraite tennistique, en expliquant que son corps n’en pouvait plus et qu’il lui fallait l’écouter, autre fait très important elle s’est affranchie de son entraîneur de père en début 2013, son père qui l’entraînait depuis toujours.

Et bien ceci un exemple très parlant du premier retour de Saturne. Outre le retour de Saturne,(le 8 novembre 2013), ce dernier a transité Pluton qui se trouve à 1°10 scorpion, et a déjà transité vénus (8°47)  une fois en novembre 2012, une fois mai 2013, le 3ème passage aura lieu le 8 septembre 2013 et tout ceci en 6. La transformation de Marion est profonde (Pluton) et elle s’est affranchie de la proximité qu’elle avait son père, elle peut maintenant vivre une vie de femme et devenir plus féminine. Il faut savoir qu’elle a un rapport au corps difficile et que sa victoire et le regard porté sur elle par les autres l’a vraisemblablement transformée.

 

 

A son deuxième retour, soit entre 57 et 60 ans, c’est le moment de la récolte des 29 années précédentes et nous sommes en mesure, de transmettre ce que nous avons appris. C’est également une période au cours de laquelle nous effectuons un bilan ce qui n’est pas toujours facile, car parfois cela peut susciter des regrets.

Les transits de Saturne ne passent jamais inaperçus. Les carrés, conjonctions ou oppositions et l’ascendant sont les transits les plus importants.
Durant cette période l’on peut ressentir des ralentissements de rythmes, l’on ne peut vivre qu’au présent. Nous pouvons même parfois avoir l’impression d’avancer, puis de reculer et de ressentir un découragement qui nous fait dire « à quoi bon, quand tout cela va-t-il s’arrêter ? ». Nos projets semblent stagner, des contretemps surgir nous stoppant dans notre élan.
En réalité, tous ces ralentissements, nous permettent d’approfondir les choses, de les épurer et de renforcer notre confiance ainsi que  notre conscience, c’est ici que notre persévérance et notre volonté est mise à l’épreuve.

Nous pouvons ressentir une certaine lourdeur jusque dans notre corps et avoir du mal à nous déplacer. Mais tout ceci n’est que passager.

Tous les transits de Saturne en maisons sont importants bien entendu et durant ces transits nous pouvons nous sentir seul dans le secteur concerné surtout si il s’y trouve des planètes avec lesquelles Saturne est en aspect.

Mais les transits de Saturne que nous ressentons le plus sont les transits en maison 12, et en maison  1 nous les ressentons d’autant plus  qu’ils marquent une période importante et difficile du fait d’un changement de cycle.

En douzième maison nous ressentons un très grand sentiment de solitude, c’est le moment où nous sommes confrontés à nous-mêmes et commençons à effectuer un bilan. Durant cette période nous pouvons nous sentir très fatigués surtout lorsqu’il approche de l’ascendant, mais une fois ce passage effectué l’énergie revient peu à peu et une nouvelle structure apparaît.

Si les enseignements de Saturne sont difficiles, ils n’en sont pas moins constructifs.
Comme dans le mythe de Saturne, la première période est rude, difficile, et astreignante, mais la deuxième n’est-elle pas appelée l’âge d’or ?. La troisième étant celle de l’éclosion et de l’Accomplissement ?